L’éducation positive et amicale         du chien de compagnie
Les Légendes Urbaines
Le milieu canin est rempli de légendes urbaines. Une légende urbaine est un dogme que les gens croient dur comme fer, telle une vérité, mais qui au fond s’avère fausse ou non fondée. Voici quelques exemples de légendes urbaines qui circulent encore aujoud’hui : - on ne commence pas l’obéissance avec un chiot avant l’âge de 5 ou 6 mois et passé un certain âge, le chien n’apprend rien - il faut punir le chien qui grogne parce qu’il défit l’autorité dominante du propriétaire - quand un chien saute sur nous, il faut le bloquer avec son genou ou lui faire du rentre-dedans - le propriétaire doit être l’alpha de la meute - le chien qui a mordu et goûté au sang recommencera forcément, parce qu’il y a pris goût ou parce qu’il est vicieux - le chien se venge et sait qu’il a commis une faute quand son propriétaire revient à la maison, parce que le chien se sent coupable - il faut entraîner son chien à la même heure, tous les jours, pendant au moins 30 minutes - le chien n’a aucun droit de monter sur le canapé ou dans le lit, même si le propriétaire en a envie - il faut toujours manger avant son chien pour lui montrer qui est le dominant - donner des os ou de la viande crue à un chien le rend agressif, lui donne des vers et le rend malade - il ne faut pas caresser le chien sur la tête, sinon il va devenir agressif ou peureux - le chien qui essaie d’attraper sa queue a, soit des vers, ou il faut lui couper la queue pour arrêter ce comportement - il ne faut jamais punir ou dire non à un chien parce que ça le rend nécessairement anxieux ou peureux - grogner après un chien le rend agressif ou peureux - un seul propriétaire peut dresser et entraîner le chien - dresser un chien pour la protection familiale, augmente la confiance en lui d’un chien peureux Ceux et celles qui prétendent de telles choses prouvent leur ignorance réelle de la psychologie et du comportement canin. Le chien familial devrait être dressé et entraîné par tous les membres de la famille, afin de favoriser son intégration familiale réelle. Depuis des milliers d’années, le chien vit aux côtés de l’humain. Son évolution a fait en sorte qu’il est loin de son ancêtre le loup. Le langage et l’éthogramme du chien se sont développés différemment que ceux du loup. Toute étiquette donnée à une race (vicieux, agressif, tueur d’enfants, indressable, etc) est le résultat de l’opinion personnelle qu’une personne a à propos d’une race, et non de la réalité de cette race. Peu importe la race, le potentiel risque d’agression est présent... même chez un Chihuahua! La seule prévention possible est : la sélection de reproducteurs équilibrés, le choix d’un chiot et d’une race appropriée à notre style de vie et notre personnalité, la socialisation et l’éducation du chiot dès son plus jeune âge, ainsi que l’utilisation de méthodes et de techniques appropriées qui favoriseront le développement d’un lien humain-chien positif.
Cynophilo
Accueil
Notre philosophie
Informations importantes
Contactez-nous
819 452-3647
Copyright ©  Tous droits réservés Cynophilo-ECSEL Productions 2016